Baronnies

 

En guise de vœux pour l’année nouvelle, nous vous transmettons cette résolution votée lors du dernier synode régional de l’Église protestante unie de France, les 11, 12 et 13 novembre 2022.

Le synode affirme sa volonté de vivre et faire résonner l’Évangile avec plaisir, désir, et joie en communion les uns avec les autres, tous témoins ouverts sur le monde, afin d’être des lumières porteuses d’amour, de confiance et d’espérance.

Le synode appelle les Églises locales, les ensembles et les consistoires, à questionner leur vie d’Église d’aujourd’hui afin d’imaginer l’Église de demain. Il les invite à se saisir de son travail et à l’expérimenter durant deux ans. À l’issue de cette période, un bilan sera fait et le synode régional 2024 en tirera les conséquences.

Nous sommes confrontés à un double défi qui nous attend : faire face à la difficulté à pourvoir les postes pastoraux ainsi qu’à nos besoins financiers. Pour réaliser ce chantier, il va nous falloir faire preuve de courage, de patience et de persévérance.

L’Église est un rassemblement de personnes, témoins ensemble de l’événement Evangile de Jésus- Christ. « Nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres » (Romains 12,5). Reconnaissons donc que nous recevons gratuitement et donnons gratuitement (cf. Matthieu 10,8).

Le synode vous propose de faire des arrêts sur image de la vie de nos Églises, accompagnés par le souffle des textes bibliques, afin de nous mettre en chemin. Plusieurs parcours sont possibles, entre les étapes ci-dessous. À chacun d’en choisir l’ordre.

Jacob eut un rêve. Voici qu’une échelle était dressée sur la terre et son sommet touchait au ciel. L’Eternel dit : « […] Voici : je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras. » (Extraits de Genèse 28,12 à 15)

Avec Toi Seigneur, rêvons, osons et créons l’Église de demain. Ouvrons l’espace de notre tente afin qu’ensemble nous ayons le courage de déplacer nos attentes.
Soyons audacieux, questionnons notre structure, notre organisation et notre fonctionnement avec lucidité, afin que « la Parole soit fidèlement annoncée et les sacrements droitement administrés ».

 « Le Seigneur en désigna 70 et les envoya devant lui deux à deux. »(Luc 10, 1)

Ils rencontrèrent les serviteurs de nos Églises, et ont créé ensemble des ministères transversaux.

Face au défi que représente la difficulté à pourvoir les postes pastoraux, dépassons la logique « une paroisse, un pasteur ».

Encourageons les serviteurs qui nous sont donnés, à aller et venir de part et d’autre pour accomplir leurs divers ministères pour le bien commun de tous. Sollicitons toutes les ressources internes et externes à notre Église.

«Ne crains pas, crois seulement. Puisqu’ « Il y a un seul corps et un seul Esprit […] mais à chacun de nous la Grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ. » (Ephésiens 4,4a.7)

Nous voulons discerner, accueillir, faire émerger et révéler les talents nouveaux, en leur offrant un accompagnement et des moyens matériels.

Pourquoi ce tumulte et ces pleurs, l’enfant n’est pas morte mais elle dort. » (Marc 5, 36. 39)

Nous avons un rêve et nous voulons qu’il se réalise à l’écoute de la parole, dans la prière, les uns avec les autres.

Nous n’avons pas peur de laisser mourir ce qui doit mourir. Nous savons que quelque chose peut renaître et que Dieu fait toute chose nouvelle.Nous ne voulons plus subir, mais devenir acteur, acteur de changement.
Nous savons créer en Église des moments forts avec des animations diverses et sous des formes variées. Nous voulons porter la parole aux moins mobiles. Nous voulons nous réapproprier les outils existants, nous servir avec discernement des nouvelles technologies, tout en résistant au « tout numérique ».

« Approchez-vous de lui, pierres vivantes, rejettés par les hommes, mais choisies et précieuses devant Dieu, et vous-même, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle. » (I Pierre 2,4 à 5a)

Nos bâtiments sont trop nombreux, inadaptés, peu chaleureux. Leur entretien est pesant et coûteux. Nous avons du mal à faire face et à honorer nos engagements financiers.L’offrande se tarit. Recentrons-nous sur notre vocation.

 

Conseil Presbytéral

CP :  Vendredi 13 janvier 2023 de 10h à 13h Salle Colombe à Nyons

suivi d’une réunion ouverte à tous à 14h sur les enjeux pour l’église protestante des Baronnies : « Comment témoigner ensemble aujourd’hui et ici »

En novembre

Samedi 19/11/22 :Formation à la liturgie à 14h Salle Colombe à Nyons

Dimanche 13/11/22 : Culte au Presbytère de Vinsobres avec Ste Cène – rue Reynarde à 10h30

Dimanche 20/11/22 : Culte à Nyons  salle Colombe à 10h30 et à 17h à St Auban

Dimanche 27/11/22 : Culte à Nyons